credo w

L'inspiration de la Bible 

1. Définition de l'inspiration 
2. La nécessité de l'inspiration 
3. La nature de l'inspiration 
4. Le témoignage de Jésus-Christ à l'inspiration 
5. L'actualité du texte inspiré

1. Définition de l'inspiration

L'inspiration est l'action surnaturelle de l'Esprit de Dieu sur les auteurs bibliques afin que leurs écrits correspondent exactement à ce que Dieu voulait leur faire écrire pour communiquer la vérité. La Bible est ainsi la Parole de Dieu (2 Pi 1:20-21; 2 Ti 3:16; Jé 1:9; Jé 30:2; Ex 24:4). Dans l'Ancien comme dans le Nouveau Testament, c'est Dieu en personne qui parle.

2. La nécessité de l'inspiration

  • L'homme, créé par Dieu, ne peut pas connaître la pensée de son Créateur si celui-ci ne lui parle pas. Il est indispensable que Dieu communique avec lui pour expliquer ses actes et révéler ses plans. C'est pourquoi Dieu a parlé à l'homme dès l'origine (Ge 1:28). Cependant la révélation de Dieu est encore plus indispensable depuis la chute, car la pensée de l'homme pécheur est étrangère à celle de Dieu, elle lui est même opposée (Ep 4:17-20; Col 1:21; Es 55:7-9; cf 2 Co 10:4-5).
  • Certaines vérités peuvent être découvertes par l'homme au moyen de son intelligence naturelle et de sa raison (Ro 1:19-20); mais les vérités essentielles pour le salut de l'homme ne peuvent être connues que par une révélation de Dieu lui-même (1 Co 2:6-12; Jn 8:38; Jn 16:12-15). La transmission de ces vérités rendait indispensable l'inspiration divine de la Bible.
  • Les apôtres, et tous les croyants de l'histoire, ont pu parler avec autorité par-ce qu'ils ont cru à la Parole inspirée de Dieu (Ac 24:14; Ac 4:25; 1 Ti 1:15; 2 Ti 3:14-15; Tit 3:8). L'inspiration divine de la Bible donne à la prédication de l'évangile son fondement et par conséquent sa valeur et son autorité. 

3. La nature de l'inspiration

a) Rôle des écrivains

Dieu a pris l'initiative de la rédaction de la Bible: les auteurs ont été "poussés" à parler (2 Pi 1:21). Le terme "poussés" signifie littéralement "mus, emportés" et se trouve aussi en Ac 27:17 où il décrit un bateau poussé en avant par le vent. Les écrivains sacrés n'ont pas parlé de leur propre initiative mais "de la part de Dieu".

Par delà les écrivains sacrés, c'est Dieu le véritable auteur de la Bible. Toute l'Ecriture est "inspirée de Dieu" (2 Ti 3:16). Cette expression, en grec, signifie "exhalée (ou soufflée) par Dieu". L'Ecriture est donc le produit du souffle de la bouche de Dieu (cf. Ge 2:7; Ps 33:6).

Le Saint-Esprit a parlé à travers les hommes inspirés (2 Pi 1:21) de telle façon que leurs paroles sont celles de l'Esprit (Ac 1:16; Ac 4:25; Ac 28:25; Hé 3:7; Hé 10:15-17; Ez 11:4-5).

Les prophètes et les apôtres ont été conscients d'être des porte-parole de Dieu; ils ont toujours affirmé avoir reçu de Dieu le message qu'ils ont communiqué (2 S 23:1-3; Jé 7:1-3; Mal 1:1; Ga 1:6-12; 1 Th 2:13; 2 Pi 3:2; etc.).

De ce fait, l'Ecriture et Dieu sont si intimement associés que l'apôtre Paul a pu attribuer à l'Ecriture des paroles prononcées par Dieu. C'est le cas en Ga 3:8 alors que, historiquement, Dieu a parlé directement à Abraham avant que ses paroles n'aient été mises par écrit. La situation est semblable en Ro 9:17.

b) Inspiration verbale

Dieu n'a pas simplement inspiré aux écrivains sacrés l'idée qu'il voulait transmettre, mais il leur a communiqué les termes précis qu'ils devaient employer. En effet, la pensée de Dieu ne pouvait être exprimée avec exactitude que si les mots étaient ceux de Dieu (cf Jé 1:9). L'inspiration biblique est désignée par l'expression inspiration verbale (qui concerne les mots eux-mêmes).

Quand Jésus-Christ ou les apôtres recourent à l'autorité de l'Ancien Testament pour établir un point de doctrine, ils attachent la plus haute importance aux termes de l'Ecriture. Par exemple:

  • en Jn 8:58, Jésus insiste sur le temps du verbe de Ex 3:14;
  • en Ga 3:16, Paul se base sur le singulier de Ge 12:7;
  • en Hé 2:11-12; Hé 4:7; Hé 6:13; Hé 12:26-27; etc., l'auteur se fonde sur des termes précis de l'Ancien Testament (frères, aujourd'hui, par lui-même, une fois encore...).

Ainsi, les termes de l'Ecriture, jusque dans les détails, sont revêtus de signification (cf Lu 16:17).

Remarque: L'inspiration verbale porte sur le texte en langue originale; les traductions ne peuvent être placées au même niveau bien qu'elles visent à la plus grande exactitude.

c) Perfection divine et personnalité des écrivains

L'inspiration des écrits sacrés allie deux particularités qui paraissent s'exclure:

  • communiquer sans erreur la pensée divine;
  • préserver la personnalité de l'écrivain.

Les auteurs sacrés étaient tous faillibles (cf 1 Ti 1:15; Ga 2:11) mais le Saint-Esprit a préservé leur rédaction de toute imperfection ou limitation humaine. On peut comparer ce fait à la conception miraculeuse de Jésus qui, né d'une femme par la vertu du Saint-Esprit, a été "sans tache, séparé des pécheurs" (cf Lu 1:35; Hé 7:26).

Pourtant l'inspiration n'a pas été une "dictée" transformant les écrivains en simples exécutants, à la manière de robots. Dieu s'est saisi d'eux sans supprimer leur personnalité; il leur a souverainement communiqué sa parole tout en utilisant leurs facultés; leur tempérament et leur vocabulaire.

Comme Jésus-Christ était à la fois vrai Dieu et vrai homme, de même la Bible est en même temps Parole vraiment divine et parole vraiment humaine, portant la marque des auteurs humains.

Le caractère, l'intelligence et la formation des auteurs apparaissent dans leur rédaction. Par exemple:

  • Matthieu, le percepteur d'impôts, est le seul à rapporter le paiement du tribut à Capernaûm (Mt 17:24-27);
  • Luc, le médecin, est le seul à rapporter la parabole du bon Samaritain (Lu 10:30-37). La rédaction de ses écrits a été précédée de "recherches exactes" (Lu 1:3);
  • Dieu n'interdit pas à Jérémie découragé d'écrire: "Je ne ferai plus mention de Dieu, je ne parlerai plus en son nom" (Jé 20:9);
  • Esd 9:1; Esd 3-5; Esd 10:1 et Né 13:23; Né 13:25; Né 13:28) rapportent les réactions complètement différentes qu'ils ont eues face à une même situation: constatant que les Israélites ont noué des liens avec des peuples étrangers, Esdras se désole, s'humilie et pleure, tandis que Néhémie réprimande, maudit et frappe.

En résumé: Dieu, qui est la Parole (Jn 1:1), prend l'initiative, choisit un homme et s'empare de lui; le Saint-Esprit contrôle son intelligence, sa raison et son caractère, l'inspire et, au travers de lui, s'adresse au monde.

d) Inerrance de l'Ecriture

L'Ecriture est une révélation parfaite (cf Ps 19:8-9). Dieu, qui est parfait, l'a entièrement inspirée de façon à garantir son infaillibilité, son inerrance (absence d'erreur).

Cela ne signifie pas que Dieu a révélé tout ce qu'il aurait pu communiquer (cf De 29:29; Jn 20:30-31), mais l'Ecriture apporte tout ce que Dieu a voulu révéler (cf Jud 3).

Voici juste trois exemples de prophéties qui se sont réalisées à la lettre, vous en trouverez d'autres plus loin.
1. Le prophète Michée (Mi 5:1) a cité la ville de Bethléhem comme lieu de naissance de Jésus (Mt 2:1) environ 700 ans avant son accomplissement.
2. Au 6ème siècle avant J.-C., Ezéchiel (Ez 26:1-6) a annoncé la destruction de Tyr et Sidon. Cette prophétie s'est réalisée définitivement en 1300 après J.-C. avec la disparition de ces deux villes.
3. La "porte d'or" de l'enceinte de Jérusalem a été murée au 5ème siècle après J.-C. Sa fermeture avait été prédite par Ezéchiel (Ez 44:1-3). Cette porte murée est généralement visible sur toutes les photos de Jérusalem qui sont prises depuis le Mont des Oliviers et qui présentent l'esplanade où se trouvait le Temple. 

4. Le témoignage de Jésus-Christ à l'inspiration

Le plus grand témoignage rendu à l'inspiration des Ecritures est celui de Jésus. Il se réfère constamment à elles en leur reconnaissant une totale exactitude et une autorité incontestée:

  • il commence son ministère en citant un passage d'Esaïe (Lu 4:16-21);
  • il a recours à l'Ecriture pour repousser les tentations du diable (Mt 4:4, Mt 4:7; Mt 4:10);
  • il considère que les hommes et les événements faisant l'objet des récits de l'Ancien Testament ont eu une existence historique (la création en Mt 19:4; le sacrifice d'Abel en Lu 11:51; Noé et le déluge en Mt 24:37-39; le serpent d'airain en Jn 3:14; Elle et Elisée en Lu 4:25-27; Jonas en Mt 12:40-41; etc.);
  • il demande que les hommes croient la Parole écrite (Jn 5:39; Jn 5:46; Lu 10:26; Lu 16:29; Lu 16:31) et il la place bien au-dessus des traditions religieuses (Mc 7:8-9) car elle seule est la vérité (Jn 17:17).

Jésus atteste, globalement l'Ancien Testament dans ses trois parties littéraires: la loi de Moise, les prophètes et les psaumes (Lu 24:44).

Il sanctionne aussi par avance l'inspiration du Nouveau Testament:

  • les Evangiles ("L'Esprit... vous rappellera tout ce que je vous ai dit", Jn 14:26);
  • Les Actes et les Epitres ("L'Esprit vous conduira dans toute la vérité", Jn 16:13-14);
  • l'Apocalypse ("L'Esprit... vous annoncera les choses à venir", Jn 16:13).

Ainsi le témoignage de Christ englobe toute l'Ecriture.

Le tableau ci-dessous montre un résumé de comment Jésus atteste les Ecritures.

111tableau jesus christ

 

5. L'actualité du texte inspiré

L'Esprit de Dieu qui a inspiré la Bible l'utilise maintenant pour agir en celui qui la lit (Ro 10:17).

La Bible n'est pas seulement le recueil des paroles que Dieu a prononcées autrefois en des circonstances particulières. Si elle est un document historique, elle est bien davantage que cela. Elle demeure de nos jours le message de Dieu. Elle est la Parole que Dieu adresse aujourd'hui au monde. Elle ne passe pas (Mt 24:35; 1 Pi 1:23).

L'Ecriture communique la pensée, les intentions, l'action, la grâce, l'amour et les exigences de Dieu pour le moment présent. Elle vise à ce que l'homme d'aujourd'hui soit conforme à l'image de Christ (cf 2 Ti 3:16-17).

Malgré tous les assauts dont elle est victime, l'Ecriture subsiste car elle ne peut être anéantie (Jn 10:35; 1 Pi 1:23-25). 

Compléments

Complément fiche CREDO 1-1-1  Inspiration de la Bible

La rubrique "Compléments" comporte des éléments qui ne font  pas partie du cours CREDO original.

 


blue care wAccueil
  Liens
  Plan du site        
  Contact
red care w*
  Signets bo
  Crédits Photos    
tampon bo 400